Rappel :

 

Nous avons démarré celui-ci le 19 janvier 2011. Dans un premier  temps, le journaliste Jean François Julliard a  introduit  le sujet sur lequel nous voulons travailler.

 

Après ce premier « rendez-vous » -  très riche et nous ayant permis de (se) poser les questions essentielles, nous avons poursuivi notre réflexion avec deux autres rencontres en petits groupes

Nous avons retenu trois questions à travailler entre nous et selon l’intérêt de chacun.  En fonction de la question qui l’intéresse en priorité chacun pouvait lire, se documenter, recueillir des témoignages.

 

1 - Est-ce qu’un service public doit être rentable ?

Et-ce que la santé peut être un domaine où on fait du profit ?

Livre de référence : « L'hôpital Malade de La Rentabilité » - André Grimaldi  - Fayard –

 

2 - Y voir plus clair sur la question du déficit de la Sécurité Sociale, origines et solutions.

Livre de référence : « Ma Sécu » – Eric Merlen  – Ed Fayard

 

3 - Les inégalités devant la santé. Qui cela touche-t-il , comment cela se traduit-il ?

Document de référence : Revue CONVERGENCE du Secours Populaire 

N° 285 d’octobre 2008 « Les inégalités ruinent la santé »

 

1 - Est-ce qu’un service public doit être rentable ? Est-ce que la santé peut être un domaine où l’on fait du profit ?

On constate que de plus en plus d’hôpitaux ferment, surtout en zone rurale, mais aussi dans les grandes villes, les centres d’IVG ainsi que les centres de santé ou les « dispensaires » qui ont vocation à accueillir tout le monde. Les médecins ne s’établissent plus dans les zones sinistrées qui sont déjà des « déserts » en tout ; comment pourraient-ils être motivés ?!  Alors que les personnes, et d’abord les plus pauvres ont besoin de médecine de proximité et de lien social. Qu’au 21ième siècle les appareils modernes devraient être accessibles à tous ! (...)

 

2 - Y voir plus clair sur le déficit de la Sécu : origines et solutions :

Quelques chiffres : le « fameux trou » de l’assurance maladie se monte à 11 milliards d’euros sur les environ 30 milliards de déficit des 4 branches de la Sécurité Sociale dont l’assurance maladie. Dans les recettes de l’assurance maladie, 2 postes essentiels : la CSG (33,8 %) et les cotisations patronales (47,2 %). La CSG provient à 80 % des salariés et pour 10 % des revenus du capital ; autres recettes  transfert de l’Etat (6,7 %), cotisations salariales (2,7 %), taxes affectées (2 %), divers (7,6 %).(...)

 

 

 

3 - Les inégalités devant la santé. Qui cela touche-t-il ? Comment cela se traduit-il ?

 

 Chiffres 2008 : près de 5 millions de Français bénéficient de la CMU avec complémentaire parmi 8 millions de gens pauvres (moins de 950 euros de revenus par mois) dont 2 millions d’enfants. Sur Paris de nombreux médecins n’acceptent pas les patients qui bénéficient de la CMU. Les personnes qui ont trop peu pour vivre font passer les soins après les dépenses incontournables et encore quand elles peuvent faire face à celles-ci !  Maintenant la classe moyenne a aussi de plus en plus de mal à se faire soigner et certains renoncent aux soins. Gros problème de déremboursement des médicaments qui crée des inégalités ; aujourd’hui il y a ceux qui sélectionnent les médicaments dans leur ordonnance. (...)

 

 

Voici le compte-rendu complet : PAVSyntheseSujetFondCriseEtSante 

A bientôt !